Présentation de l’Agence du Numérique (AdN)

L’Agence du Numérique (AdN) est une Société Anonyme de droit public chargée du développement du Numérique en Wallonie. Elle a succédé en 2015 à l’Agence Wallonne des Télécommunications (AWT), créée 1999.

Agence du Numérique (AdN). We love digital. We know digital. We make digital

Définir, mettre en oeuvre et suivre la stratégie numérique de la Wallonie

L’Agence du Numérique est le service public chargé d’assurer une veille sur les innovations technologiques et les usages du numérique, de conseiller le Gouvernement wallon et ses services dans ce domaine, et de mener ou de coordonner les actions opérationnelles ou de communication visant à la transformation numérique de la Wallonie en s’appuyant sur la stratégie numérique Digital Wallonia approuvée en décembre 2015.

L’AdN travaille en étroite collaboration avec le Gouvernement wallon, les différents services publics et Organismes d’Intérêt Public (OIP) de la Wallonie, les pôles de compétitivité, les fédérations et représentants des secteurs économiques; et l’ensemble des acteurs de l’écosystème du numérique en Wallonie. Elle développe également un large réseau de connexions internationales.

Elle occupe une trentaine de personnes (présentation de l’équipe de l’AdN).

Une agence dédiée à la transformation numérique de la Wallonie

Avec l’AdN, la Wallonie dispose d’un service public totalement dédié à la transformation numérique de la Wallonie.

La transversalité du numérique impose de disposer d’un outil indépendant et agile, maîtrisant les différents domaines d’impact du numérique. Economie, éducation, santé, aménagement territorial, citoyenneté, … aucun domaine de notre société n’échappe à la transformation numérique. C’est donc au numérique en tant que tel qu’il faut dédier un outil opérationnel spécifique et pérenne.

Par ailleurs, la vitesse et l’ampleur inédites de la transformation numérique impose, pour en capter les opportunités au bénéfice de la Wallonie, d’en adopter les règles : agilité, disruption, cocréation, pour n’en citer que quelques-unes.

En adoptant ces règles comme cadre de fonctionnement par défaut, l’AdN se positionne également comme un modèle de service public, innovant et inspirant.